Les orthographes du désir

Toute l'efficacité de la psychanalyse tient aux pouvoirs de la parole. Ayant effectué une incursion dans le monde topologique, avec la théorie des graphes, Lacan invente, pour l'usage des psychanalystes, le graphe du désir. Suspendues au bout de ses branches ou à ses points de croisement, il a inscrit des petites lettres acrobates qui permettent de déchiffrer les mécanismes langagiers du symptômes et de son interprétation ...
Lire La Suite
Liliane Fainsilber
22/08/2017

Voyage à l’intérieur de la Syrie gouvernementale

Début avril 2017, pendant 7 jours, nous avons pu découvrir la Syrie légale, celle contrôlée par le gouvernement de Bachar Al Assad. Nous vous proposons quelques impressions et réflexions rapides sans prétention et loin d’un reportage ou d’une enquête exhaustive, ce qui semble difficile dans ce pays en guerre depuis 6 ans. Nous avons pu obtenir le visa dans le cadre d’un voyage alliant solidarité et découverte. L’objectif humanitaire du déplacement était de faire parvenir des médicaments aux hôpitaux syriens Cela nous permettait de découvrir la vie quotidienne de ce pays en guerre. Depuis l’embargo, la Syrie officielle doit acheter ses médicaments en devises au Liban. La destruction de l’appareil productif (notamment la région d’Alep) a accentué la pénurie et le pays a du mal à couvrir ses besoins médicaux ...
Lire La Suite
Pierre Rouilhac
10/05/2017

Violence conjugale et identification au traumatique

La violence conjugale est un phénomène complexe, souvent méconnu, au carrefour de plusieurs problématiques. Elle ne se résume pas aux traces laissées sur le corps ni à des aspects spectaculaires, même si des situations extrêmes pourront être abordées, pour servir de miroir grossissant à la mise en évidence de certains processus sous-jacents. Dépassant de loin ce qu’il en est de « simples » scènes de ménage, la violence conjugale s’installe sitôt qu’un processus d’abus de pouvoir d’un partenaire sur l’autre sévit ...
Lire La Suite
Arlette-Marie Pietton
27/03/2017

Gestation pour autrui : mais qui sont donc les parents ?

En France, en droit et dans les esprits, le corps et l’ADN déterminent à eux seuls qui est la mère d’une part et qui est le père d’autre part. Pourtant, de nombreux enfants nés à l’étranger de parents français par gestation pour autrui, se voient quasi-systématiquement refuser la transcription de leur état civil, ou du moins leur filiation maternelle. Depuis quelques années le modèle familial traditionnel connaît de véritables changements qui méritent de repenser son fondement. En effet, le droit français s’arc-boute sur une conception passéiste qui fait fi des pratiques sociétales et des avancées biotechnologiques qu’il serait temps de réglementer, afin de permettre à « l’intention de faire famille » d’écrire ses lettres de noblesse en toute clarté dans l’intérêt des enfants et de leurs parents ...
Lire La Suite
Odile Juillard-Imbert et Sara Benzohra
26/11/2016

Etude d’un cas de crime d’honneur

Cette étude de cas traite du crime d'honneur comme expression symptomatique chez M. F. Selon la théorie psychanalytique, le crime d'honneur serait un passage à l'acte destructeur d'un père a-symbolique, qui gouverne par le désir incestueux, et érige le tabou de la virginité comme facteur de survie et de cohésion du groupe clanique. L'issue symptomatique de M. F se présente comme un moyen essentiel de défense de l'intra clanique et de maintien de l'autorité patriarcale hiérarchique du père ...
Lire La Suite
Mariette Akle
12/10/2015

La compréhension du passage à l’acte délinquant

La criminologie tente, avec les disciplines qui lui apportent leur concours et lui donnent une dimension pluridisciplinaire, d’apporter sa contribution à la maitrise des phénomènes criminologiques. Cette pluridisciplinarité qui fait sa force peut aussi, dans une certaine mesure, faire sa faiblesse. En effet, les multiples et diverses méthodologies qu’offrent ces disciplines pour comprendre le crime (sa raison et son  mode de mise en œuvre) et plus particulièrement pour comprendre le passage à l’acte criminel peuvent perdre le professionnel. Toutefois, à plus d’un égard,  la méthodologie est d’une utilité capitale pour le professionnel. Elle lui permet de ne pas se disperser et de rester, autant que possible, le plus proche de la démarche criminologique qui se veut « scientifique » ...
Lire La Suite
Lionel M. Keke
05/09/2015

Autour du mariage du mourant et du mort

Le mariage du mourant – et par extension celui du mort – est une situation, qui, bien qu’exceptionnelle, peut se présenter, et qui, chez les soignants qui peuvent y être confrontés, suscite une inquiétante étrangeté. Le droit a prévu ces situations. Les mieux connaître peut rassurer les soignants. Ce qui n’empêche pas le questionnement éthique à leur sujet. A partir d’une situation concrète, nous examinerons les aspects juridiques et éthiques de ces mariages ...
Lire La Suite
Alain Vernet & al.
01/09/2015

Le malaise au travail de Pascal Rougé

Pascal Rougé est un habitué des essais tonitruants. À travers sa petite maison d’édition, les Éditions le temps qui passe, il invite le lecteur à réfléchir sur des idées souvent simples mais essentielles pour notre existence. Comme dans cet opuscule où il s’attaque – frontalement – au phénomène du « malaise au travail ». Pascal Rougé souhaite « redonner à la figure du salaud sa dignité conceptuelle en élevant cette insulte au niveau d’une catégorie philosophique ». Pari quasiment tenu ! ...
Lire La Suite
Dragan Brkic
05/06/2015

La toute petite fille monstre d’A.S. Nebojsa

Il y avait là-bas, il y a bien longtemps, une petite jeune fille de 16 ans. Son ventre appelait le plaisir, ses bras la lutte, ses mains le combat. On parle encore de Monika aux enfants nés après-guerre. Et son ombre gracile flotte parfois, les soirs de gros temps, dans les rues de Brčko, abandonnées par la population frileuse. De temps à autre, on parle encore d’elle, "La toute petite fille monstre des Balkans ». "Ma Monika s’évaporera au moment même où vous tournerez la dernière page de ce livre. Mais sachez qu’il existe une Monika quelque part sur cette terre. Les faits relatés dans la première partie du roman, ceux qui se déroulent pendant la guerre, ont été racontés devant le TPIY (Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie) par ceux qui ont survécu aux terribles guerres des Balkans. Elle, la vraie, doit être très différente du personnage que j’ai imaginé. Mais elle a au moins un point commun avec ma Monika ...
Lire La Suite
Dragan Brkic
04/11/2014

Prière d’insérer de Dragan Brkic

Les rails tortueux de Dragan Brkic Il n’est jamais trop tard pour donner un sens à sa vie… quel qu’il soit. Voici la leçon que le lecteur pourrait tirer du livre de Dragan Brkic, « prière d’insérer ». Et si la phrase paraît banale, galvaudée, elle prend au fil de ces pages un aspect ironique qu’on ne lui connaît pas lorsqu’on la glisse au cours d’une conversation sur la pluie et le beau temps ...
Lire La Suite
A. S. Nebojsa
03/11/2014

Jean-Paul Sartre : de la psychanalyse à l’anthropologie

Les premiers travaux de Jean-Paul Sartre portent essentiellement sur la psychologie. Il a ainsi publié La Transcendance de l’ego et L’Imaginaire en 1936, l’Esquisse d’une théorie des émotions en 1938 et L’Imagination en 1940, etc. C’est dans L’Etre et le Néant (1943) qu’il pose les fondements de la psychanalyse existentielle. Une psychanalyse qui s’oppose à la psychanalyse freudienne notamment en ce qui concerne la notion d’« inconscient ». Il faut cependant signaler que cette méthode d’analyse ne constitue qu’une partie de l’édifice philosophique sartrien. En effet, l’intérêt majeur de Sartre est la compréhension de l’Homme : « que peut-t-on savoir de l’homme aujourd’hui ? » Question éminemment anthropologique qu’il se pose dans Question de méthode (1957). Pour arriver à ses fins, l’écrivain philosophe invertit tous les domaines du savoir et toutes les méthodes existantes. Il réussit à faire la synthèse entre le marxisme et l’existentialisme et il élabore la méthode régressive-progressive ...
Lire La Suite
Massinissa Nait Sidenas
13/10/2014

Abécédaire d’un mort-vivant (à propos du dernier livre d’Alain Brossat)

Avec l’Abécédaire Foucault, Alain Brossat nous convie à une tout autre approche qu’un exercice de style, un jeu universitaire. Le livre n’a pas pour objet de présenter les différentes pièces d’une pensée, celle de Michel Foucault, qui, on le voit depuis peu, est maintenant en odeur de sainteté auprès des universitaires et du grand public. Ce Foucault bien vivant, porté par l’Université, et dont on pourrait se faire une « image mentale », Brossat n’en veut pas. Il a toutes les bonnes raisons pour lui : « comprendre » Foucault, ce n’est pas en savoir le plus possible sur lui, sur ses idées, c’est reconduire un geste qui a été le sien, c’est ouvrir un « espace de dispersion », un champ de bataille. Alain Brossat ici se montre en combattant aguerri, mais pour quel combat ?, se demandera-t-on. Celui justement qu’il faut mener aujourd’hui, à propos de notre époque, nous qui sommes si protégés, si immunisés par « le vivantisme » de la démocratie actuelle, que nous avons ...
Lire La Suite
Joachim Dupuis
10/06/2014

Ordre des discours et discours d’ordre

Dans le domaine de la recherche universitaire, et tout particulièrement dans le champ pénitentiaire, il est frappant de constater qu'il existe un ensemble foisonnant d'études plus ou moins remarquables, plus ou moins abouties et plus ou moins variées portant sur la prison Autant dire que, tant que les chercheurs ne se résolvent pas à se mettre littéralement dans la peau des sujets qu'ils étudient (les prisonniers, les personnels pénitentiaires), à s'effacer derrière la voix des condamnés et des praticiens, à « habiter » les espaces dont ils traitent et que définissent la prison, le domicile des condamnés, toute mesure ordonnée par l'autorité sanctionnatrice, à s'approprier le rôle et les missions de l'un ou de l'autre corps des métiers pénitentiaires, à remplir les tâches quotidiennes qui lient les personnels à une fonction précise et à une identité professionnelle particulière, à entretenir journellement les relations avec les partenaires institutionnels et associatifs, ainsi qu'avec l'autorité judiciaire (juges de l'application des peines, substituts du procureur, juges ...
Lire La Suite
Tony Ferri
25/05/2014

La connaissance de soi

La connaissance de soi semble faire partie aujourd'hui des tâches des plus communes, mais également des plus ardues. En eff La connaissance de soi semble faire partie aujourd'hui des tâches des plus communes, mais également des plus ardues. En effet, comment se connaître dans un univers où il est saisissant de constater l'érosion des principes traditionnels, l'éclatement des communautés, le recul du sens, la ridiculisation de toute appartenance collective, l'existence d'une panoplie de conduites d'arrachement que notre modernité a posée comme principe suprême et qui abandonne chacun à son destin. Dans un tel contexte, qu'est-ce que se connaître soi-même ? S'agit-il, par-là, de devenir le biographe de son passé, le psychologue de sa personnalité, le psychanalyste de son inconscient ? Ou bien le sociologue de sa catégorie ou structure sociale ? Ou bien encore le découvreur de ses possibles, le réalisateur de son idéal ? Dans cet article, nous voudrions souligner moins la nature du processus de la connaissance de ...
Lire La Suite
Tony Ferri
06/02/2014

Qu’est-ce que punir ? Du châtiment à l’hypersurveillance de Tony Ferri

Ce livre est original à plus d'un titre. Tout d'abord, alors que la majorité des livres en criminologie et en droit pénal sont écrits par des universitaires, voici qu'un "vrai" praticien, Tony Ferri, publie ce livre sur la punition. En effet, Tony Ferri est un praticien de la criminologie appliquée, puisqu'il est conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation au sein du ministère de la Justice en France. De plus, alors que la majorité des livres sont écrits par des juristes et des criminologues au sens large (à l'occasion par des sociologues, des psychologues et autres "logues"), voici qu'un écrivain-philosophe, ce même Tony Ferri, vole la vedette ...
Lire La Suite
André Normandeau
13/12/2013
Loading...