Les orthographes du désir

Auteur de l'article: Liliane Fainsilber
Date de publication dans la revue: 22/08/2017

Toute l’efficacité de la psychanalyse tient aux pouvoirs de la parole. Ayant effectué une incursion dans le monde topologique, avec la théorie des graphes, Lacan invente, pour l’usage des psychanalystes, le graphe du désir. Suspendues au bout de ses branches ou à ses points de croisement, il a inscrit des petites lettres acrobates qui permettent de déchiffrer les mécanismes langagiers du symptômes et de son interprétation.

LF-Les orthographes du désir