La résilience des enfants exposés aux violences conjugales et victimes de violences sexuelles

Ce livre, nous résume le texte  de présentation, aborde  « les mécanismes psychiques meurtriers à l’œuvre dans le cadre des abus sexuels sur mineurs et éclaire sur les fantasmes pédophiliques par une analyse clinique psychodynamique » (page 2). L’ouvrage pose, nous dit plus loin Loïk Villerbu dans sa préface, « deux grands ensembles de questions, proposant tout à la fois 1- des réflexions en cours de ce qui fait traumatisme et son abord, 2- un ensemble de prescriptions issues de l’exercice professionnel de cliniciens et dans le cadre des références aux textes de loi et recommandations nationales et internationales, la création d’espaces au-delà du déjà créé » (préface p.5) ...
Lire La Suite
Jean Pierre Vouche et collectif
05/08/2011

La résilience des enfants exposés aux violences conjugales et victimes de violences sexuelles

Des enfants exposés aux violences et  qui endossent un mensonge les concernant indirectement, imposés, contre nature, taxés du simple fait d’être là, rendus disponibles aux coups du sort et indisponibles à eux même… les auteurs dressent un fond de monde et mettent sous les yeux des lecteurs en un panorama toujours saisi au vif de leur pratiques cliniques, l’état actuel de nos connaissances et savoir faire à propos de  l’enfant maltraité, directement ou indirectement ...
Lire La Suite
Jean-Pierre Vouche et collectif
16/08/2011

La parole de l’enfant après la mystification d’Outreau

L'intitulé de cette Table Ronde étant « La parole de l'enfant après la mystification d'Outreau » il est indispensable de le clarifier dès à présent en tant que première intervenante. C'est en connaissance de cause que je m'autorise à en parler, puisque j'ai été le témoin direct - avec tous les autres professionnels de l'affaire - de l'installation brutale de cette mystification, au moment du premier procès d'Outreau, aux assises de Saint-Omer en Mai-Juin 2004 ...
Lire La Suite
Marie-Christine Gryson
29/11/2013

Outreau, la vérité abusée (Introduction)

« D vous faudra bien du courage ! » Cette phrase, je ne cesse de l'entendre depuis que j'ai pris la décision d'accepter la publication de cet autre regard sur l'affaire d'Outreau. L'entreprise est périlleuse, car le traumatisme a été ravageur et la centaine de professionnels censés l'avoir provoqué est impérativement condamnée à se taire. L'agressivité qu'ils inspirent est à la hauteur de la compassion à l'égard des acquittés médiatiquement sacralisés ...
Lire La Suite
Marie-Christine Gryson
29/11/2013

“Je suis debout” de Chérif Delay

Voilà un ouvrage à côté duquel, on ne peut passer, quand on est sensibilisé à la protection de l’enfance et encore moins, quand on est un professionnel concerné pas ce secteur de l’action éducative. Il appartient à ces livres qu’il est difficile de refermer, avant d’avoir lu la dernière page ...
Lire La Suite
Jacques Trémintin
29/11/2013

Morceaux choisis de la comparution du juge Burgaud à la commission disciplinaire du CSM

Il nous semble utile de dénoncer la mystification d'Outreau qui a nié la vérité judiciaire des enfants (12 ont été reconnus victimes de viols) permettant d'accabler ce magistrat et tous les professionnels de l'affaire. Fabrice Burgaud ex-juge d'instruction, désigné comme bouc émissaire du drame judiciaire d'Outreau, avait déjà reçu  une lettre contenant des balles de révolver avec l'incitation au suicide en 2006 dans le contexte de l'audition de la commission parlementaire. Aujourd'hui la démystification de la storytelling mensongère est en marche et ce magistrat est en voie de réhabilitation ...
Lire La Suite
Marie-Christine Gryson
29/11/2013

“Présumé coupable” : fiction ou réalité ?

La plainte de Fabrice Burgaud à l'encontre de Bertrand Tavernier n'a pas manqué de surprendre, d'interpeler... C'est tant mieux. A la suite de cette annonce, nombre de commentaires ont fleuri... Non, pas fleuri... Ce n'étaient généralement pas des fleurs. Ces réactions montrent en réalité l'ampleur de la désinformation qui a cours sur le sujet ...
Lire La Suite
Jacques Cuvillier
29/11/2013

“Présumé coupable” ou l’identification traumatique

En évoquant le film de Vincent Garenq « Présumé coupable » lors de l'émission « C à vous » sur France 5, Bertrand Tavernier a prononcé les mots qui lui valent d'être poursuivi par le Parquet et donc jugé en correctionnelle, non pour « incitation au crime » comme le souhaitait Me Maisonneuve, avocat de Fabrice Burgaud, mais pour « Outrage à magistrat » ...
Lire La Suite
Marie-Christine Gryson
29/11/2013

Outreau, l’autre vérité, le film de Serge Garde

Les critiques qu'on peut lire et entendre sur ce film constituent un cas d'école qui va nous permettre un intéressant décryptage de la manipulation de l'opinion via une désinformation savamment orchestrée. Cette manipulation de l'opinion procède d'éléments de langage en termes d'arguments fallacieux pour le fond (donnés par S.Durand-Soufflant et Karine Duchochois) et d'une invective répulsive sans arguments pour la forme (Eric Dupond Moretti) ...
Lire La Suite
Marie-Christine Gryson
29/11/2013

Le droit d’avoir un enfant hors sexualité

L’émergence du droit à l’enfant par la procréation assistée force le Droit à changer la notion de filiation et de parenté pour tous. En sortant de la généalogie basée sur les deux sexes naturels et les références générationnelles, il en découle la question de la continuité de l’espèce humaine, de l’être de langage, et de l’adoption des enfants. Dans ces mutations reste à savoir comment le Droit, comme instance symbolique qui a de l’influence sur la subjectivité, va transmettre la négativité : l’Interdit ...
Lire La Suite
Silvane Maria Marchesini
18/04/2015

Le système familial incestueux

L’inceste, interdit et tabou fondamental, interroge nombre de chercheurs du fait de la fréquence de sa transgression. Parmi eux les systémiciens qui, considérant la famille comme un système, étudient l’inceste à partir du postulat que la dynamique familiale est influencée par chacun de ses membres : les rôles de la victime et de l’agresseur ne sont donc pas plus importants que ceux des autres personnes de la famille ; ...
Lire La Suite
P.Bauchet, E.Dieu, O.Sorel
16/01/2012

Les acteurs du système incestueux

L’approche systémique se base sur le postulat que le fonctionnement d’un système tel que la famille, dépend de la personnalité de chaque élément: en appliquant cette théorie au système familial traditionnel composé du père, de la mère, et de l’enfant, cela équivaut à dire que tous ont une part de responsabilité dans la commission de l’abus ; ou plus précisément que la confrontation des personnalités de l’agresseur, de la victime, et du tiers, permettent la transgression de l’interdit ...
Lire La Suite
P.Bauchet, E.Dieu, O.Sorel
04/01/2012

La résilience des enfants exposés aux violences conjugales et victimes de violences sexuelles

Les enfants qui sont exposés aux violences conjugales et victimes de violences sexuelles peuvent être profondément marqués par ces situations douloureuses. Les manifestations traumatiques apparaissant sous formes multiples, les symptômes immédiats et les conséquences à long terme pour l'enfant peuvent variés en fonction de divers facteurs ...
Lire La Suite
Jean-Pierre Vouche
14/12/2010

Evaluation – traitements – constat des prises en charge des sujets violents

Nous nous penchons dans cet article, sur les mouvements psychiques qui parcourent les familles à transactions violentes. Les violences physiques laissent dans l'ombre les violences psychologiques qui témoignent de cette relation d'emprise sur l'autre ...
Lire La Suite
Jean-Pierre Vouche
14/12/2010

Gestation pour autrui : mais qui sont donc les parents ?

En France, en droit et dans les esprits, le corps et l’ADN déterminent à eux seuls qui est la mère d’une part et qui est le père d’autre part. Pourtant, de nombreux enfants nés à l’étranger de parents français par gestation pour autrui, se voient quasi-systématiquement refuser la transcription de leur état civil, ou du moins leur filiation maternelle. Depuis quelques années le modèle familial traditionnel connaît de véritables changements qui méritent de repenser son fondement. En effet, le droit français s’arc-boute sur une conception passéiste qui fait fi des pratiques sociétales et des avancées biotechnologiques qu’il serait temps de réglementer, afin de permettre à « l’intention de faire famille » d’écrire ses lettres de noblesse en toute clarté dans l’intérêt des enfants et de leurs parents ...
Lire La Suite
Odile Juillard-Imbert et Sara Benzohra
26/11/2016
Loading...